Une vie à se mettre au monde - Extrait - Marie de Hennezel

Publié le par IGK

On vit parce que l'on aime. Il est intelligent d'aimer. Il est tragique de ne pas le faire. On passe à côté de la vie à force de vivre sans amour et l'on devient l'artisan de son propre malheur. On n'a pas aimé. On a oublié d'aimer. On n'a pas voulu aimer. On aurait pu vivre. On s'est empêché de vivre. On a empêché la vie. Parfois, on a empêché celle des autres. Là est le drame de la vie. 

Le problème de la vie n'est pas celui de la mort mais celui de l'amour. Vivre sans aimer ? On est déjà mort. Vivre en ayant aimé ? On n'est pas passé à côté de la vie. Qu'importe la mort . Quand on a vécu, on ne regrette pas la vie qui s'enfuit  puisqu'on l'a vécue.

Publié dans Contes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article