Citations issues du livre "Les autres et moi" d'Isabelle Filliozat

"Notre cerveau nous simplifie la vie en automatisant ses réponses. Il assimile les nouvelles informations et généralise autant qu'il le peut ses réponses. Ces généralisations peuvent nous porter préjudice dans les relations humaines. Ce que nous voyons n'est pas la personne mais ce que nous projetons sur la personne. Nous ne sommes pas forcément conscients de ces projections, mais elles dirigent nos attitudes. Avec l'inconvénient majeur que cela invite une réaction de notre vis-à-vis. C'est un peu comme si nous le dirigions vers des comportements qui nous permettent de confirmer nos croyances."

"Force est de reconnaître que nous avons toutes sortes d'attentes envers autrui. Nous laissons rarement l'autre libre d'être qui il est. Notre histoire personnelle nous influence. Nos expériences passées, notre imaginaire mettant en scène nos émotions refoulées, nos projections mentales, les préjugés véhiculés par l'entourage, nous conduisent hors de notre conscience à avoir des attentes quant au comportement, aux pensées et aux sentiments des autres. Nos émotions alimentent nos projections..".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :