Présentation générale

La kinésiologie :

La kinésiologie qui, étymologiquement, signifie " étude du mouvement " est née au milieu du XXe siècle aux Etats-Unis. Cette nouvelle technique est le fruit de recherches croisées sur la physiologie à l’occidentale et sur l’énergétique chinoise.

La kinésiologie est fondée sur le principe que la santé est un équilibre entre des dimensions structurelles (anatomie), mental-émotionnel (psychologique) et biochimiques (physiologie), ce que l’on nomme tout simplement l’homéostasie.

Un état de stress, quel qu’il soit, crée une déstabilisation de l’ensemble du corps et de l’esprit. Un choc émotionnel, un traumatisme physique sont autant de stress pour lesquels l’être humain doit trouver une réponse afin de retrouver son harmonie intérieure, son homéostasie.

La kinésiologie se base sur le test musculaire manuel qui donne la mesure du stress entraînant automatiquement une modification du tonus musculaire.

L’objectif d’un travail en kinésiologie :

L’objectif d’un travail en kinésiologie est de décoder, à l’aide du test musculaire, les raisons du (ou des) déséquilibres que nous ressentons, de trouver les clés qui vont permettre de rétablir l’homéostasie, l’état de santé qui, sans être pour autant pathologique, n’est pas ce qu’il pourrait être.

La kinésiologie est une méthode éducative qui prend en compte l’Etre dans sa globalité pour l’accompagner vers son autonomie.

L’être humain est porteur de ses solutions : " Le corps sait ". Nous cherchons à écouter ce qu’il cherche à dire à travers ses " mal à dit " afin que l’individu puisse avoir le choix de faire un meilleur usage de son potentiel et de ses compétences.
Le kinésiologue aide la personne à comprendre le sens des difficultés qu'elle rencontre et l'aide à trouver SA solution. Il ne lui propose pas la sienne.
La kinésiologie a pour objectif de permettre à chacun d'atteindre cet état complet de bien-être physique, mental et social qui correspond à la définition de la santé par l'OMS.

Le test musculaire :
Ce test doux, précis et subtil nous informe de la TONICITE d'un muscle et non pas de sa force. Son grand intérêt est qu'il nous permet d'accéder à la partie inconsciente de l'individu.

Il consiste pour le patient à adopter une position mettant le muscle en contraction. Le/la kinésiologue va effectuer une légère pression sur le membre tout en posant diverses questions au patient ou en touchant certains points sur le corps.
Dans le cas du muscle de l'avant de l'épaule, le deltoïde antérieur, le/la kinésiologue exerce une pression sur l'avant-bras de la personne testée. Cette dernière maintient son bras vers l'avant à 45°.
L'affaiblissement du tonus du muscle indique que l'énoncé ou le point touché provoque un stress pour la personne. Si la personne gère la situation, il n'y a pas de stress, le muscle est tonique, le test reste fort.

Le test musculaire est un moyen efficace de court-circuiter le système de croyance et d'amener la personne qui consulte à accéder à sa Vérité. Il nous aide à établir la nature et l'origine de la problématique pour laquelle elle vient consulter, dans un respect  total de ce qu'elle est prête à entendre et à gérer.

Il nous permet également d'effectuer la/les équilibration(s) nécessaire(s) à une situation harmonieuse et apaisée. Le consultant  peut ainsi, progressivement et à son rythme, se reconnecter à sa réalité, à sa transcendance, à sa vie et à son sens.

"Développez votre toucher jusqu'à ce qu'il devienne le tact. Alors votre intelligence remontera de vos mains jusqu'à votre cerveau" (Bergson)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :